Le transport international

Les avions et les bateaux constituent des sources de plus en plus importantes d’émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial.

L’Accord de Paris de 2015 exige que tous les pays poursuivent leurs efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre à tous les niveaux de leur économie. Il est donc primordial que tous les secteurs de l’économie y contribuent, y compris l’aviation et le transport maritime au niveau international. Ces deux secteurs sont réglementés au niveau international par des agences spécialisées de l’ONU : l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et l’Organisation maritime internationale (OMI) respectivement. Cependant, les émissions de ces secteurs devraient idéalement être intégrées dans les objectifs climatiques nationaux (CDN) et prises en compte immédiatement.

Tout en suivant les deux processus onusiens en tant que membre des ONG observatrices – la Clean Shipping Coalition (Coalition pour un transport maritime propre) et la International Coalition for Sustainable Aviation (Coalition internationale pour une aviation durable) – Carbon Market Watch déplore la lenteur de ces discussions et le peu de progrès accomplis et plaide pour davantage de mesures régionales et nationales afin de garantir des réductions d’émissions ambitieuses et rapides de la part de ces deux secteurs.